Nadir Dendoune, "Nos rêves de pauvres", éd. JC Lattès

A3_Dendoune_3.jpg
 

 

La librairie Libre Ere vous invite à une rencontre avec Nadir Dendoune pour le lancement de son livre Nos rêves de pauvres, éd. JC Lattès à paraître le 15 mars

Après la publication d’Un tocard sur le toit du monde, Nadir Dendoune se lance dans une chronique hebdomadaire, intitulée "Chronique du tocard". "D'abord par plaisir. Puis par nécessité. Au fil des mois, l’inspiration s’est faite plus intime, les chroniques des textes écrits avec ma sueur et mes larmes, surtout quand il a fallu raconter ma famille."

Dans Nos rêves de pauvres sont publiés les textes écrits pendant les quatre premières années de la chronique.

"Quand on est pauvre, c'est pour la vie. Je ressemble à mes parents. Je ne prends jamais le taxi, sauf à l'étranger, quand la course coûte quinze centimes. J'achète mes jeans en friperie, je me contente de trois paires de chaussures. Je suis attaché à ma culture de pauvre. J'aime les gens modestes, les miens. Eux passeront toujours avant les autres."


À voir également

Web_Mansouri.jpg

Lecture, "Une femme sans écriture", de Saber Mansouri, éd. Seuil

Lecture, par Pauline de coulhac et Benoît Hamelin, de passages choisies du roman Une femme sans écriture, en présence de l'auteur.

Lire la suite

TheaTristan.png

"Un homme qui dort" de Georges Perec

Lecture en musique par le comédien Antoine Le Roy et l'accordéoniste Antonio Garcia

Lire la suite